LES FRIGOS

Rue Messiaen
ZAC Massena
Paris 13ème
FRANCE

Ateliers d’artistes
Bureaux pour PME
Commerces

2009 / LIVRE

13 600 m²
21,5 M€ HT

L’opération de la rue Olivier Messiaen, à Paris, se situe à proximité du bâtiment dit des « Frigos », sur la parcelle inscrite située entre la rue Neuve Tolbiac et la rue Primo Levi. Elle fait face à un massif ensemble immobilier dessiné par Norman Foster, au sud, et à l’étrange monolithe des Frigos, au nord. Cet ensemble immobilier constitue un fragment urbain homogène, bien que composé de trois ouvrages, séparés les uns des autres, et posés par circonstance géographique, sur un socle. A la différence du bâtiment des Frigos et de l’immeuble de bureaux de l’avenue de France, qui se situent de part et d’autre de la parcelle, sur la rue Neuve Tolbiac, l’opération propose moins de densité, plus de transparence urbaine et davantage de légèreté d’écriture qu’ils n’en proposent. Les trois bâtiments placés sur les limites périphériques de la parcelle, dégagent des vues intérieures qui mettent en perspective les Frigos ou certaines de leurs propres façades, qu’un îlot fermé aurait rendu secondaires. Là, tout est majeur et devient principal. Les failles, ouvertes sur les rues Neuve Tolbiac et Olivier Messiaen, articulent le projet avec la ville. Elles le rendent pénétrable et vivant. La lumière s’invite dans toute l’opération qui, ainsi composée, ne produit que peu d’ombres sur les propriétés voisines.



Commanditaire : Vinci Immobilier d’Entreprise
Partenaires : VP & Green (structures), Espace Temps (fluides)
Architectes : Francis SOLER avec Jérôme Lauth et Hélène Baudet
Photographes : Nicolas Borel, Laure Vasconi